Réflexion sur le motard et son équipement en période estivale

En cette période estivale, les températures élevées de ma région conduisent les motards et scooteristes à trop souvent faire le choix, inconscient, de ne pas ou pas assez s’équiper.
Je vois autant de types rouler en short et t-shirt que d’automobilistes mettre leurs clignotants, c’est dire !

Je reste convaincu que la plupart de ces gens sont inconscients, au sens ignorant du terme, de leur vulnérabilité et des conséquences d’une chute même à basse vitesse.
Certains d’entre eux sont des « motomobilistes » venus bien souvent au deux roues par commodité. Ce type de pratiquant conduit son deux roues motorisé comme une bagnole, ne prenant de son engin que les avantages sans prendre en compte les contre-parties.

Il n’y a qu’à voir le nombre de gens qui n’attachent pas ( correctement ) leur casque, je ne peux pas croire que ce fondement de la sécurité en deux roues soit sciemment mis de côté !

Quant aux autres… aux éternels réfractaires de l’équipement, aux mecs de mauvaises fois qui prétextent qu’il fait trop chaud pour porter quoi que ce soit, à ceux qui vous insultent lorsque tentez de les informer, j’aimerais avoir le temps d’argumenter et de leur montrer qu’il existe des solutions.

Je vais donc lancer une bouteille à la mer le plus proche possible de la côte et apporter ma vision sur l’importance de rouler bien équipé, même en été.

Entendons-nous bien, rouler en deux roues c’est forcément prendre plus de risques de blessures corporelles en cas d’accident que lorsqu’on est entouré de ferraille comme en bagnole. L’équipement de sécurité numéro 1, c’est donc d’en être bien conscient ( d’avoir un cerveau quoi… ) et d’adapter sa conduite en conséquence ( lois de la physique liées au deux roues, anticipation, gestion du rapport poids/puissance, prise en compte de la moto par les autres usagers de la route, etc ).

L’équipement de sécurité numéro 2 c’est bien sûr celui que vous allez porter. L’ironie du sort, c’est que c’est parfois l’équipement de sécurité numéro 2 qui prend le pas sur l’équipement de sécurité numéro 1 !
Eh oui, le fait d’être parfaitement équipé peut donner au motard un faux sentiment de sécurité l’amenant à avoir une conduite plus à risque que s’il été sorti en short et en t-shirt.

Je vois également souvent des types rouler en casque intégral et blouson mais en short et sans gants ! La logique m’échappe, à moins qu’ils aient prévu de prendre un peu de peau des bras pour greffer aux mains et aux jambes…

A tous ces prétendants au titre du meilleur pizza man de l’été, j’ai envie de dire et de redire qu’il existe des solutions pour rouler quand il fait chaud tout en se protégeant.

Je ne suis pas un ayatollah de la surenchère à l’équipement de protection, je ne vais pas vous dire que le seul équipement qu’on doit porter en toute saison c’est le casque intégral et le cuir de la tête aux bottes.

Au motard censé j’ai plutôt envie de répondre « ça dépend ». Ça dépend, mais de quoi ??

Ça dépend de l’usage. Par exemple moi qui roule quotidiennement pour me farcir pendant quelques kilomètres les bouchons jusqu’au boulot, j’y vais avec une paire de baskets de moto, un ensemble pantalon + blouson d’été en cordura au dessus de mes vêtements, ma dorsale, une paire de gants d’été et mon casque intégral.

Je suis conscient que ce n’est pas le meilleur des équipements mais c’est un bon compromis entre rouler à poil et arriver dégoulinant de sueur au bureau.
L’ensemble pantalon + blouson d’été fait vraiment des merveilles avec ses nombreux petits trous laissant passer l’air. Cela rend complètement caduque le meilleur des argumentaires tentant de démontrer que le t-shirt et le short sont les seuls moyens de supporter l’été à moto.

Le seul écart que je ne me permets pas reste au niveau du casque, bien qu’il existe de très bons jets avec une mentonnière de protection ( ça pourrait clairement être un futur achat ).

A l’inverse lorsque j’envisage des trajets plus roulants, j’ai tendance à enfiler systématiquement le cuir et les bottes y compris en plein mois d’août.

L’offre des équipementiers est assez vaste pour que chacun y trouve son compte et surtout, une solution pour se protéger à minima des brûlures du bitume.

One thought on “Réflexion sur le motard et son équipement en période estivale

  1. Merci pour cet article très intéressant, certes c’est l’été, mais toujours allier l’équipement entre confort et sécurité.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :