Essai longue durée du casque moto Nexx X.WED2

Successeur du X.D1, le casque moto X.WED2 de la marque portugaise Nexx est également le remplaçant de mon Shoei en fin de carrière.

Très typé trail, le X.WED2 m’a tout de suite tapé dans l’œil et répondait à mes principaux critères de recherches: léger, boucle double-D, visière solaire rétractable, pinlock et casquette amovible.

Des lignes taillées à la serpe

C’est clair qu’il en jette ce X.WED2, un vrai casque moto de badass. Disponible dans pléthore de couleurs et de motifs, il y en a donc pour tous les goûts.
Pour ma part, j’étais tombé amoureux des livrées « Hill End » et « Duna Black » mais un écart de prix de 60€ avec la version blanche dite « Plain » m’a ramené à la raison.

A noter que le guide des tailles affiché sur le site de Motoblouz semble cohérent puisque je n’ai pas eu à échanger pour une autre taille ;-).

 

Ce qu’il faut là où il faut

Je n’ai jamais vu autant d’équipements sur un casque ! Visez-moi ça :

  • 3 aération frontales, 1 au niveau du menton et 2 extracteurs à l’arrière.
  • Support de ventilation du menton interchangeable (une grille peut remplacer la fixation d’origine pour passer en « mode été » et augmenter grandement le flux d’air).
  • Pinlock.
  • Cache nez amovible.
  • Bavette anti-remous.
  • Système d’extraction d’urgence.
  • Mousse ajustable selon votre morphologie de visage.
  • Casquette amovible sans outil et réglable en hauteur + extension de casquette.
  • Support de caméra type Gopro sur le dessus du casque.
  • Support de caméra type Gopro ou de lunettes d’enduro Quick Strap sur les côtés du casque.
  • Pré-équipé intercom X-Com de la marque (intercom vendu en option).
  • Housse de transport du casque + housse de transport pour l’écran.

 

Dans la pratique, ça donne quoi ?

Durant ces 6 mois d’utilisation quotidienne du Nexx X.WED2, j’ai eu loisir de pouvoir rencontrer à peu près toutes les conditions usuelles d’utilisation:

  • trajets boulot-dodo
  • balades dominicales
  • autoroutes
  • pistes

Niveau météo c’est pareil. J’ai pu étalonner le Pinlock cet hiver, vérifier l’étanchéité lors des bâches printanières et valider que les ventilations du casque sont assez efficaces pour passer l’été sur la Côte d’Azur.

Et ?

Et le X.WED2 s’en sort avec les honneurs messieurs dames !
Si je ne dois retenir qu’un seul qualificatif pour décrire ce casque, c’est assurément PO-LY-VA-LEN-CE.
Ça colle bien à la philosophie de mon gros trail n’est-ce-pas ? Il est bon dans tous les domaines, sans être le meilleur. Les mauvaises langues diraient qu’il est bon en rien et mauvais en tout, mais non ce n’est clairement pas le cas de ce casque.

Ce que j’aime le plus sur le Nexx X.WED2:

  • Son confort d’utilisation. La possibilité de moduler facilement son équipement en fonction de son usage et de la météo (ah la visière solaire, quelle invention pratique !).
  • Son confort tout court. Les mousses sont particulièrement douces et agréables. Ça me change du Shoei…
  • Sa forme. Sans parler du look que j’adore, je n’ai pas constaté un quelconque problème de résistance au vent à grande vitesse (et pourtant j’ai la nuque fragile).
    Même lorsque la casquette est en place, je trouve que le X.WED2 s’en sort très bien par rapport à d’autres de la même catégorie.

Ce qui est bien, mais pas top:

  • Son isolation. Elle ne sera jamais parfaite sur un casque de ce type, mais elle est plutôt efficace. Avec la bulle du XT1200Z, je vais jusqu’à me permettre de rouler la visière ouverte lorsque je ne suis pas sur autoroute.
  • Le système de fixation de la visière. A voir dans la durée, mais il ne m’inspire pas vraiment confiance car les petits ergots en plastique paraissent bien frêles… Ça sera peut-être l’occasion de tester le SAV Nexx ;-).
  • L’intégration d’un intercom tiers. Si comme moi vous êtes un gros radin et ne voulez pas débourser 250 balles dans l’intercom Nexx X-Com dont le casque X.WED2 est pré-équipé, sachez que vous pourrez fixer le votre plus ou moins facilement.
    La forme du casque ne s’y prête pas bien, mais j’ai pu installer mon intercom FreedConn sans problème.

Ce qui mériterait une bonne correction:

  • L’aération du menton en « mode hiver » qui ne sert pas à grand chose lorsqu’elle est ouverte et qui n’est pas facile à manipuler avec des gants d’hiver.
  • La visière solaire rétractable. Si sa manipulation est très bien pensée, elle aurait méritée de descendre d’un bon centimètre plus bas pour être réellement efficace.
    Lorsque le soleil devient rasant, il faudra vous habituer à baisser légèrement la tête pour continuer à bénéficier de sa protection.

 

On fait l’bilan, calmement !

Oui, j’en suis vraiment content de ce X.WED2. Il n’est certes pas parfait, mais vous savez ce qu’on dit: la perfection n’est pas de ce monde bla bla bla.

Le rapport qualité prix badassitude me semble excellent et j’ai bien l’impression d’en avoir eu pour mon argent.
La qualité générale est au rendez-vous et l’ensemble n’a pas bougé d’un pouce alors que j’utilise ce casque intensivement. A voir à plus long terme si c’est également le cas du mécanisme de la visière…

One thought on “Essai longue durée du casque moto Nexx X.WED2

  1. Pingback: Essai de l'intercom FreedConn T-COM - Le blog moto de Toto

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :