Essai de l’intercom FreedConn T-COM

Cela faisait un moment que je voulais me racheter un intercom moto l’histoire d’écouter un peu de musique sur le trajet boulot-dodo, lorsque j’ai besoin d’écouter les instructions du GPS ou encore lors des rares balades avec madame.

Cependant, les prix affichés par les principaux fabricants type Cardo ou Sena n’étaient pas en adéquation avec ce que j’étais prêt à mettre dedans. J’avais donc lâché l’affaire, ne voulant plus m’orienter sur de l’occasion ( j’avais acheté un Scala d’occasion il y a quelques années ).

 

Lors d’un récent déjeuner avec un pote, je vois accroché à son casque un intercom dont la forme ne m’est pas familière, je le questionne donc dessus.
Il s’agit du FreedConn T-COM, chinoiserie inconnue achetée sur Amazon permettant d’écouter la radio FM ou encore de l’appairer à un téléphone / GPS en AD2P. 

M’ayant fait les éloges d’un produit qui respecte mon cahier des charges, son expérience avec le FreedConn m’a décidé à passer commande à mon tour via la plateforme Aliexpress ( moins cher que sur Amazon ).

J’ai choisi la version avec micro plat pour casque intégral mais il est possible de choisir le micro adapté à un casque jet. C’est une option à spécifier à la commande.

intercom-freedconn-tcom02

Cela fait maintenant 3 mois que je l’utilise au quotidien. Principalement pour écouter de la musique, de temps en temps pour le guidage GPS et très rarement pour passer ou répondre à un appel.

Le FreedConn se débrouille très bien dans ces trois cas d’utilisation et a le mérite d’être simple d’utilisation et de manipulation, même avec les gants : une simple molette et un gros bouton vous permettent avec facilité d’augmenter le volume, changer de station radio ou de chanson, mettre en pause ou encore refuser/prendre un appel téléphonique. Simple, mais efficace.

Un bémol pour la radio, qui bien que facile d’utilisation, a tendance à ne grésiller que sur les stations qui m’intéressent…bizarre bizarre !

Les écouteurs stéréo sont de bonnes factures et la restitution sonore s’en sort donc honorablement. Ne vous attendez pas non plus à un truc époustouflant, on reste sur un dispositif extra-auriculaire où le vent et les bruits ambiant comme celui du moteur viennent parasiter l’écoute. Mais question sécurité, j’ai envie de dire…heureusement on continu d’entendre ce qui se passe en dehors du casque !

intercom-freedconn-tcom03

En ce qui concerne l’autonomie, on est plus que correct. Le FreedConn est donné pour 7h en mode intercom et jusqu’à 10h en conversation téléphonique, je confirme qu’on se situe dans cette tranche là en pratique.

Que dire de l’étanchéité du système ? Eh bien au vu du nombre impressionnant de fois où j’ai pu rouler sous la flotte ces derniers mois, je peux vous dire que j’ai pu éprouver le système !

Même si mon pote ne m’en a dit que du bien, je n’ai pas encore eu l’occasion de tester l’intercom en duo. Cela fera probablement l’objet d’un prochain article 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :