Visite du musée de la Moto d’Entrevaux

Lors d’une précédente balade à moto dans l’arrière-pays Niçois, je vous avais parlé du musée de la Moto d’Entrevaux.

Je n’avais pas eu le temps de m’arrêter y jeter un œil et je m’étais promis d’y revenir.

A l’occasion d’un picnic en famille sur les belles pelouses ombragées de cette Cité Royale, j’ai emmené mon petit bout voir ce fameux musée privé de motos anciennes.

Avec la complicité bienveillante de M. Lucani, le propriétaire des lieux, mon petit garçon s’est vu proposer de monter sur l’une des motos exposées.

D’après M. Lucani, c’est une autorisation exceptionnelle qu’il n’accorde qu’à très peu d’enfants ! Mais je crois qu’en voyant ce ptit gars de deux ans lui montrer avec précision les différentes couleurs et pièces qui composaient ses motos, il a tout de suite compris que c’était un fan de bécane comme papa ;-).

Je dois dire que j’avais également des paillettes dans les yeux en voyant ces reliques ( dont beaucoup tournent encore ) d’un passé où les motards n’étaient pas encore emmerdés par l’électronique.

La plupart sont dans un état impeccable et certains modèles sont rares. J’ai vu pas mal d’anciennes lors de divers salons motards, mais il y en a beaucoup que j’ai découvert pour la première fois ici au musée de la Moto d’Entrevaux.

Motards, si vous passez dans le coin entre juin et septembre ( période où le propriétaire quitte la côte pour venir se réfugier dans son musée 😉 ), faites dont un crochet par ce musée de la Moto d’Entrevaux.

Profitez-en pour faire également un tour dans ce magnifique village fortifié, voire monter jusqu’à sa citadelle Vauban pour les plus courageux  !

 

Mise à jour de l’article : j’ai appris avec tristesse le décès en novembre 2018 de M. Lucani. J’adresse mes condoléances à sa famille ainsi qu’à ses proches.
C’est s
on fils qui prendra la relève, pour que d’autres motards et enfants de motards puissent encore profiter de la collection initiée par son papa.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :