Ma première crevaison

Il fallait bien que ça m’arrive à un moment ou à un autre dans ma vie de motard, il y a quelques jours j’ai crevé. Une jolie petite tige métallique plantée en plein milieu du pneu arrière.

Je m’en suis aperçu en rentrant du boulot, je trouvais que la moto louvoyait anormalement dans les virages. En arrivant chez moi, un coup de manomètre me confirmera qu’effectivement il y avait bien un soucis…

Visuellement le pneu n’avait pas l’air spécialement dégonflé mais en réalité je n’avais plus que 1,5 bar…

Après avoir testé la bombe anti-crevaison sur la moto d’un copain il y a quelques années, j’ai maintenant pu tester mon kit de réparation à mèches sur la mienne ;-).

C’est franchement simple à faire comme réparation et relativement rapide:

– même pas 5 minutes pour préparer le pneu et mettre la mèche

– 15/20 minutes pour laisser sécher

– 10/15 minutes pour regonfler le pneu

Dans la précipitation je n’ai pas pensé à faire des photos des différentes étapes pour vous montrer… désolé. Voici tout de même à quoi ressemble le pneu une fois la mèche en place:

Rassurez-vous la mèche noircie en roulant, vos poursuivants n’auront pas l’impression que vous avez roulez dans la merde :-D.

Mon kit contenait 3 petites bonbonnes de gaz pour regonfler le pneu mais honnêtement elles n’ont pas suffit à le regonfler suffisamment. Si vous crevez près d’une station service qui dispose d’une station de gonflage ça va, sinon faudra vraiment pas rouler vite…

Heureusement pour moi, j’étais dans les conditions idéales d’une crevaison lente à proximité de mon domicile. J’ai ainsi pu terminer le regonflage du gommard avec ma pompe à pied qui reste en permanence dans mon garage.

Cela fait maintenant une semaine que j’ai réparé mon pneu et, en attendant de le faire changer, je fais une pression de contrôle tous les jours. Les deux premiers jours j’ai perdu 0,1 bar et puis ensuite la pression n’a plus bougé.

Comme mon pneu arrive en fin de vie et que je n’ai pas de gros trajets de prévus dans l’immédiat, ça va me permettre de le faire durer encore un petit peu…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :