Redécouvrir les joies du duo

J’ai racheté il y a quelques temps à un collègue un système Scala Rider Q2 dans sa version Multiset. Késako ?

Eh bien c’est un système d’intercom via bluetooth qui permet de:
– discuter avec son ou sa passagère ou même avec une autre moto à portée de l’appareil
– écouter les instructions de son GPS
– écouter la radio ou son lecteur mp3 (mais via un câble relié à l’appareil)
– téléphoner

Je l’utilise pour mes trajets domicile – bureau et balades. J’ai donc eu tout le loisir de tester la plupart de ses fonctionnalités.

Ce que je peux en dire:

En ce qui concerne le guidage GPS, pas vraiment de différences avec mon ancien Scala Rider (le kit oreillette fourni avec le Tomtom Rider) si ce n’est que le son sort de deux oreillettes au lieu d’une seule.

Le truc qui me plaît bien et que j’utilise quotidiennement, c’est la radio. Il est possible d’enregistrer ses stations préférées et de passer de l’une à l’autre par simple pression d’un bouton. Bien pratique, la seule grosse critique que je puisse faire c’est qu’il n’y a pas le RDS: impossible donc d’envisager des longs trajets sans avoir à rechercher régulièrement la nouvelle fréquence de la radio qu’on était en train d’écouter…dommage car à moto c’est pas ce qu’il y a de plus pratique !

Si vous n’êtes pas très radio, il vous reste toujours la possibilité de raccorder votre lecteur mp3 ou votre smartphone au kit. La chose stupide c’est justement que cela nécessite une liaison filaire alors que mon smartphone peut très bien diffuser ma musique par bluetooth ! De plus, vous ne pourrez pas régler le volume ou changer de chanson à partir des boutons du module fixé au casque…
Bref cette fonctionnalité est un peu à revoir niveau facilité et confort d’utilisation. Le truc c’est de bien préparer vos playlists avant de prendre la route ;-).

Mise à jour du 26/03/2011: J’ai trouvé un petit logiciel gratuit pour Androïd qui permet de basculer le son émis via bluetooth en mono et ainsi  de pouvoir s’affranchir du câble reliant mon smartphone au kit bluetooth. Cela rend de plus possible le réglage du volume via le module fixé au casque. Il s’agit de BT Mono, disponible sur l’Androïd Market. Il existe d’autres logiciel type Super BT Mono mais ceux-là sont payants et n’apportent pas grand chose de plus.
Évidemment la qualité d’écoute est dégradée mais de toute façon avec le bruit du moteur c’est déjà le cas.

Niveau téléphonie, ben pour être honnête je n’ai jamais essayé en roulant (je ne suis pas adepte du téléphone au volant comme au guidon). Par contre j’ai enfin pu tester la fonction intercom lors d’une grande balade le week-end dernier avec ma petite femme.
Et là c’est le top, peut importe la vitesse on entend super bien. Pas besoin de crier pour se faire entendre, pas de bruits parasites…non c’est vraiment niquel !
Sans partir dans des discussions interminables qui pourraient déconcentrer, cela permet de commenter la balade et de communiquer facilement en cas de problème par exemple. Ca rajoute beaucoup d’agrément à la promenade, je vous l’assure !

D’ailleurs en parlant de déconcentration, j’avais justement peur que le fait d’écouter de la musique me coupe du monde extérieur et m’empêche de conserver ma vigilance. Eh bien non car les oreillettes sont fixées dans le casque et non pas à insérer dans les oreilles comme avec des écouteurs classiques. Du coup, on entend très bien tous les bruits extérieurs. J’en arrive à ne pas vraiment faire attention à la musique ou à l’émission de radio, ça fait plus un fond sonore qu’autre chose mais ça fait bien passer le temps quand on fait comme moi 1h30 de bécane par jour ;-).

En ce qui concerne l’autonomie du Scala Rider Q2, je fais environ 7h30-8h avec la radio (je recharge le module une fois par semaine) et environ 5h en communication via le bluetooth, ce qui est plutôt pas mal.

Là où je vais un peu chipoter c’est au niveau de la fixation qui gêne parfois le mouvement de la tête si vous portez un sac à dos (le bas du module peut frotter). On ne peut pas non plus retirer le support de fixation lorsque l’on n’utilise pas le kit.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :