Les premiers préparatifs de la migration

Je compte les jours, ça commence à sentir le départ.

Le week-end vient de se finir et avec lui une partie de mes affaires qui a pris de l’avance sur ma descente dans le sud. Faut dire que c’est pas évident de s’envoyer 900km à moto avec un pc et tout le boxon qui va avec, de l’équipement (casque, blousons, futals,etc), de l’outillage, des fringues et même une planche de bodyboard !

Pour le trajet, mes roadbooks sont prêts. Grâce aux piliers de bar de fr.rec.moto, j’ai potassé une descente étalée sur 2 jours en passant par les départementales. Au programme Paris-Lyon via le Morvan puis Lyon-Cannes par la route Napoléon.

Ah ba oui forcément, ça va être plus viroleu que le périph’ !

Reste qu’il me faut encore faire la révision de la moto car les 24000 sont proches. Je ferai donc ça mi-septembre accompagné d’un expert ès SV (Stéph, c’est toi ;-)) l’histoire de partir l’esprit tranquille.

Allez un quizz pour la route: que représente la photo liée à l’article ?

– un odieux montage Photoshop (fonctionne aussi avec Gimp pour les libristes…)
– un morceau de spaghetti dans du pesto
– un bout de route à côté de mon prochain bureau
– de l’art content peau rein
– un tronçon d’autoroute
– la nouvelle attraction du parc Atesrisques
– je donne ma langue au thundercat

Articles recommandés

2 commentaire

  1. Gourdons Cousegoules!
    Le col de Vence pas trés connu, une des plus belles routes motardes des AlpesM.
    Au plaisir de s’y croiser!

  2. Bien vu l’aveugle !

    Appel de phare.

    Thomas

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :